Printemps renouveau chez l’Artisan !

Malgré la sécheresse provoquée par la crise sanitaire dans le secteur de la culture, l’Artisan germe et fleurit avec toute la vigueur des pousses de printemps.

La première grande nouvelle, c’est que la bouture des Éditions l’Artisan est à présent une plante autonome. Et oui, l’association les Éditions l’Artisan est née fin Avril et fraîchement domiciliée à Chigné au sein de la Commune Nouvelle de Noyant Village en Maine et Loire, où vit désormais son porteur de projet, Rémi.

Ses ateliers restent à Ecouflant, aux portes d’Angers.

C’est là qu’éclot actuellement le premier livre de la maison : Le Texte Nu, essence du spectacle Chair à poème. Le texte est fraîchement imprimé et ses magnifiques couvertures en cyanotype sont en cours d’apparition… Livre micro-édité et manufacturé bientôt entre vos mains ! C’est beau !

On n’est pas peu fières !

Et l’Artisan Cie a quant à elle déménagé en Sarthe, sur la Commune du Lude où elle occupe désormais un espace de création : La maison des Artistes. C’est là que se trouve à présent l’atelier d’Arts plastiques de Barbara. C’est là aussi qu’auront lieu les répétitions de nos prochaines créations la saison prochaine.

Un partenariat est en cours de construction avec la mairie du Lude. Ainsi, la Maison des Artistes sera tour à tour le théâtre d’ateliers, de formations, ou encore de lectures et  sortie de résidence. Bref, tout un programme que nous vous révéleront prochainement.  

Et puis Chair à poème s’apprête à la résurrection. Une première résidence chez nos amis de la Factorie, pour se remettre en jambes et accueillir Pouk comme il se doit. 

Ce sera l’occasion pour nous de faire une lecture publique du Texte Nu, et de poser les dernières pierres pour voir enfin notre vieux rêve devenir réalité. Un projet de compagnie et un projet d’éditions marchant main dans la main. Avec des créations artisanales aussi vivantes de part et d’autre.

Chair à poème renaîtra au Monde dans un écrin d’amour qui nous est chère : A la Noirée à Etriché (49) sous le dôme géodésique de l’association Êtres Debout. Une renaissance toute en douceur et en famille, pour célébrer un retour à la scène après 14 mois de dormance. Et oui, les clowns aussi ont leur hibernation et leur métamorphose ! 

Et puis Barbara continue d’accompagner l’artiste autrice Caroline Loze, clown et soliste pour sa création ça va la vie ? Une collaboration riche et quelques dates en perspective pour cet été…

Oooh yeah bébé !