La Cie l’Artisan


La Cie l’Artisan porte en particulier les projets de Barbara Gay, artiste auteure de spectacle vivant et plasticienne. Soliste, elle prépare actuellement une trilogie de seule en scène, œuvre complète dont chaque pièce alimente la thématique de la métamorphose.
Dans le spectacle Chair à poème, elle est Pouk Personne, et agit sous le masque d’une clowne bouffonne.

Barbara conçoit et met en scène des spectacles à la dimension visuelle forte, en s’appuyant sur la complicité de regards extérieurs. Elle crée les accessoires de ses métamorphoses par une extension des techniques de masque appliquées au corps entier.

Ses créations s’appuient sur une profonde complicité avec Rémi Chazerault Peaudeau, régisseur et éclairagiste de ses œuvres, mais aussi concepteur et réalisateur des visuels de ses spectacles.

Cette collaboration et sa richesse prend forme dans les liens qui unissent la Cie l’Artisan avec les Éditions l’Artisan qui crée un ensemble d’objets artisanaux (affiches et cartes postales manufacturées) autour des spectacles et éditent les textes et/ou carnets de création des œuvres de l’auteure.

La Cie l’Artisan structure son identité artistique autour du Masque, tant au niveau du jeu de scène que de la création plastique.
Concevant le nez de clown comme le “plus petit masque du Monde”, les Arts clownesques y occupent bien sûr une place privilégiée.

La structure crée, produit et diffuse des spectacles, propose et organise des ateliers à destination d’un public amateur, forme et accompagne des artistes. D’autre part, elle organise ponctuellement des évènements en son nom, et soutient régulièrement des manifestations autour des Arts de la Rue en participant à la coordination et la régie de ces derniers.

Au delà de ces spécificités, la compagnie porte un intérêt particulier aux identités artistiques plurielles et polymorphes, aux artistes brutes et autodidactes, aux arts forains et arts de la rue, aux performeurs et improvisateurs fous, et, à tout créateur vivant son art comme une nécessité, composant ainsi une étrange famille de théâtre.
En ce sens, la Cie l’Artisan se veut être un asile, un îlot d’accueil et de passage pour des auteur(e)s en chemin.

La Cie l’Artisan agit autour de verbes simples et puissants qui définissent ses champs d’action et de compétences.


Créer


La Cie l’Artisan est avant tout un espace de création :

  • qui produit et diffuse des spectacles vivants à l’esthétique singulière.
    Le travail scénique s’appuie sur la parole et l’expérience de l’acteur organique, ainsi que sur sa capacité à faire vivre son spectacle au présent, par l’interaction entre lui et le spectateur, et par les situations d’improvisation en jeu.
    Le masque est ici un prétexte et une manière d’incarner le personnage. Il est un outil puissant d’invocation de l’archétype. On entend par “masque” tous types de travail corporel qui transforme le corps de l’acteur, sans pour autant que l’objet masque soit porté.
  • qui conçoit et réalise des masques mais aussi de nombreux objets scénographiques autour des techniques de moulage et modelage, avec une expertise sur la sculpture et mise en forme de la matière papier.

Nous proposons un large éventail d’ateliers pédagogiques pour tous les âges et contextes, en nous appuyant sur deux outils aux usages distincts :

  • Le masque, dont le nez de clown pour une pédagogie artistique du corps en jeu au bénéfice de la compréhension et de l’expression des émotions.
  • Le théâtre de l’opprimé, ou théâtre forum comme outil de conscientisation, d’analyse et d’éducation populaire.


Former


La Cie l’Artisan proposent des formations professionnelles :

  • Une formation clown autour du travail du masque et de l’archétype, en se basant sur les Arcanes du tarot de Marseille.
  • Une formation plastique autour des techniques de moulage et de la création de masque de jeu.


Accompagner


La Cie l’Artisan accompagne et soutient l’émergence de spectacles et d’auteur(e)s en voie d’apparition, et en particulier les auteur(e)s clowns.
La compagnie chemine plus spécifiquement aux cotés des solistes, peut aussi accompagner des duos, trios ou collectifs, qui créent de manière horizontal.