Les éditions de l’Artisan sont faites à la main. Dans notre manufacture, il y a l’ouvrier et ses mains à l’œuvre. En tant qu’artisans du livre, nous inventons et revendiquons le mot valise «  manufacteur » pour nous qualifier. Un facteur a double sens, étant à la fois celui qui fabrique mais encore celui qui porte et colporte son travail sur les routes.

Ce terme nous convient bien car il est l’expression de nos métiers pluriels et de nos passions mêlées, éditeur oui … mais aussi artistes du spectacle vivant et auteurs avant tout.

Nous diffusons ainsi nos livres principalement par le biais des représentations de nos spectacles.

Bien sûr nous accueillons sur ce projet d’édition des auteurs et avec eux des mots, des pensées, des images, des expériences et leurs traces sur papier mais nous les accueillons avec le cœur pour faire naître l’objet livre de nos mains.

Plus qu’un support, le livre est chez nous un objet artistique en soi qui prolonge et donne d’autres formes à nos désirs incarnés.

Dans la simplicité de nos travaux d’éditions, nous affirmons que le livre est un compagnon, un facteur de lien entre l’auteur et son public, entre une œuvre vivante, une expérience et sa trace dans la mémoire d’un spectateur témoin.

Pour ce faire, la facture artisanale de nos livres témoigne pour nous de ce soin, de cette attention à l’autre, et tricote le désir de créer un lien de proximité, un lien intime avec le lecteur.

Pour que le lecteur puisse à son tour créer sa propre histoire avec cet objet singulier.

Nos deux collections :

« Écrire debout » : Collection dédiée aux pièces d’auteurs du spectacle vivant écrivant debout, et en particulier les auteurs clowns.

« Carnet de … » : Collection qui témoigne d’un mouvement qu’il soit rencontre, voyage, réflexion ou création.

Les deux premiers projets de notre maison sont le texte de la pièce Chair à poème, et son carnet de création «  Carnet de chair », qui verront le jour au printemps 2020.